BRF ?

Nous allons cultiver notre safran sur BRF, qui est l’abréviation de bois raméal fragmenté. Cette technique à été mise au point par des chercheurs canadiens afin de recréer un sol vivant. 

champfleurimedium.jpg

Dans les grandes lignes il s’agit de recouvrir le sol de rameaux hachés. Cette couche se fait rapidement coloniser par du mycélium de champignons. Ces derniers transformeront ce bois en humus. Comme cette couche ne se compacte pas elle reste très oxygénée, donc n’acidifie pas le sol.

Cette structure très aérée permet à un grand nombre d’animaux de s’installer et de commencer à le faire vivre. Des microorganismes vont se nourrir du mycélium, des insectes vont se nourrir des microorganismes et d’autres insectes. Les déjections et les cadavres de tout ce petit monde vont devenir des éléments fertilisants assimilables par les plantes. Les vers de terre vont se multiplier et s’atteler à aérer le sous-sol, ce qui évite de devoir  labourer et d’ainsi tout chambouler la structure.  

Le Cycle est créé et il ne reste plus qu’à ajouter régulièrement un peu de rameaux fragmentés pour que l’usine continue à tourner.  Les terres couvertes de brf n’ont quasiment plus besoin d’être arrosées. Cette couche de bois garde l’humidité en surface et la régule. 

Cette couverture a aussi un effet de paillage et empêche les plantes indésirables de pousser. Si elles poussent quand même, elles sont très faciles à arracher. 

La matière organique sera également une excellente protection contre le froid en hiver.    

 Voici une vidéo qui explique la méthode et ses effets sur le sol et les plantes.  Image de prévisualisation YouTube

0 Réponses à “BRF ?”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




Cuisine Facile |
mon cake à moi... |
arsouilles |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les gâteaux de Claudine
| cuisine et buffet de mika
| la Cigale Huile d'olive à S...