Archive pour la Catégorie 'Non classé'

Début de la récolte 2013

Le moins que l’on puisse dire c’est que la récolte 2013 s’est faite attendre. Il a fallut patienter jusqu’à la mi-octobre pour voir enfin apparaître les première fleurs. C’est dix à quinze jours plus tard que les années passées. Pour l’instant, les journées douces mais sans trop de soleil direct sont très favorables et chaque jours il y a un peu plus de fleurs.

Cette période on l’attend toujours avec impatience. On en retiens presque notre souffle sitôt que les premières feuilles apparaissent. Quand approche la floraison, il y a déjà eu beaucoup de travail de désherbage, déterrage et plantations  derrière nous. La récolte, qui exige encore de nombreuses heures de labeur et de patience, est mal grès tout la récompense colorée et parfumée pour tous les safraniers. Chaque matin on sors cueillir ce cadeau et, même si parfois on ose la prétention de le trouver mérité, il reste un présent inestimable que nous fait la nature.

Premières fleurs

Nouveaux produits

Depuis ce printemps nous proposons deux nouveau produits safranés.

Le premier est une liqueur qui titre à 25° d’alcool. Pensez donc, les effet euphorisant du safran liés à ceux de l’alcool…quel joyeux cocktail. Elle est présentée dans les mêmes bouteilles de 10 centilitres que le vinaigre et le sirop. Elle a déjà rencontré un bon succès lors des derniers marchés de printemps.

Le deuxième  est le cuir de pomme au safran. Il s’agit d’une purée de pomme safranée, séchée, sans ajout de sucre…pure pomme, pur safran. Dans chaque paquet de 100 grammes,  il y a l’équivalant d’un kilo de pommes. Nous mélangeons trois varétés de pommes, Idared, Golden et Boscoop pour un bon équilibre d’arômes, de sucre et d’acidité.

Nouveaux produits dans Produits 20130424_110116-300x225

Récolte 2012

Et voilà, début de la récolte 2012. Les six premières fleurs sont apparues aujourd’hui. C’est donc parti pour quatre à cinq semaines de travail intensif ou cueillette et émondage des précieux stygmates vont occuper nos journées.

Récolte 2012 safran-2012-1600x12001-300x218

Journée des plantes de Vaumarcus

Le Safran des Prises participe à la journée des plantes de Vaumarcus organisé par le jardi fan club http://www.jardifanclub.ch/

Les préparatifs vont bon train ces derniers jours afin de confectionner suffisamment de marchandise pour tenir les trois journées de la manifestation. C’est notre premier marché et on n’a aucune base pour estimer les quantités. On aura donc ce que nous pourrons encore produire jusqu’à vendredi.

Venez nombreux nous rendre visite, et peut-être trouver votre bonheur parmi nos produits :

Safran – Biscuits sablé au safran, à l’aspérule, ou aux fleurs de sureau – Pâtes au safran, à l’ail d’ours, aux cornes d’abondance, aux oeufs ou natures – sirop de safran ou d’aspérule – Liqueur de safran, d’aspérule ou de fleurs de sureau – Vinaigre safrané.

 

 

 

Encore un nouveau produit.

Après le vinaigre safrané, passons aux douceurs. De la farine, du sucre, du beurre et quelques stigmates, rien de tel pour emplir la maison de suaves effluves. Il a quand-même fallu faire plusieurs essais avant de trouver les dosages et les tours de main jusqu’à ce que ressortent du four ces magnifiques biscuits sablés au beurre parfumés au safran. (Cliquez sur les photos pour agrandir).

Encore un nouveau produit. MG_4264-1600x1200-300x200Avec l’assortiment actuel il y a déjà de quoi faire de sympatiques petites corbeilles. J’avais heureusement séché des fleurs de crocus lors de la dernière récolte, et elles trouvent enfin leur utilisation dans la garniture de ces dernières.

MG_4260-1600x1200-300x200

Nouveaux produits

Notre petit shop à la ferme est maintenant ouvert et les derniers jours ont été consacrés au développement de nouveaux produits. Depuis le sirop, notre safran est maintenant infusé dans le vinaigre. Conditionné dans de magnifiques petites bouteilles de 10cl, avec bouchon en liège et cire à cacheter pour l’étanchéification. L’étiquette est collée avec du lait.

Nouveaux produits Vinaigre-safran-200x300

Un autre produit ce sont les pâtes, fraiches ou sèches, sous différentes formes et arômes. Bucatini, fusilli, fettuccine, maccheroni e spaghetti;  natures, aux oeufs, au safran, à l’ail d’ours ou aux cornes d’abondance. Je ne vous explique pas le nombre d’étiquettes différentes qu’il a fallu créer.

Pâtes-safran-300x200

Petite explication sur le nom choisi pour les pâtes. Nous habitons une ferme foraine qui s’appelle « La Taupe à l’Ours » qui signifie en patois neuchâtelois « la patte à l’ours », en référence à un ours tué dans le coin dont la patte a été clouée contre la maison comme trophée de chasse. De la « patte » à la « pâte » il n’y a qu’un … pas que nous avons franchi allégrement ! 

D’autres produits sont en préparation, nous vous en parlerons très bientôt !

Notre safran sur une grande table

Depuis quelques jours notre safran est à la carte d’une des plus grandes tables de Suisse romande, la Maison du Prussien, hôtel restaurant dirigé par le chef  Jean-Yves Drevet et sa femme Astrid.

http://www.hotel-prussien.ch/

Ce magnifique restaurant se situe dans un lieu magique, un écrin de verdure dissimulé en pleine ville de Neuchâtel. Cet ancien moulin, qui borde le cours du Seyon, qui est devenu par la suite une brasserie est maintenant dédié à la gastronomie de haut vol.

Jean-Yves Drevet est reconnu pour être un créateur doué d’une inventivité hors du commun, qui sait allier cuisine traditionelle et moderne avec une grande finesse. Jettez un coup d’oeil à la carte, cela fait rêver, mais surtout allez-y, dépaysement et émerveillement garanti !

Sirop de safran

Les deux premières récoltes de safran de 2009 et 2010 ont pu être écoulées assez facilement par les cadeaux, la vente directe et la vente ponctuelle dans un restaurant. Celle de 2011 est un peu plus importante et il faut maintenant réfléchir sérieusement à sa vente.

Trois commerces de la région le mettent déjà à disposition de leur clientèle sans grands résultats pour l’instant. Une grande table de la ville de Neuchâtel, La Maison du Prussien, va le mettre à sa carte prochainement. http://www.hotel-prussien.ch/

Je vais maintenant développer quelques préparations dérivées. Voici la première qui est quasiment aboutie, le sirop de safran. Il reste encore à voir comment il se comporte dans le temps. Il s’agit en fait de trois sortes de sirop, le premier avec une proportion sucre - eau de 1 pour 1, le deuxième de 1,5 pour 1 et le troisième de 2 pour 1. Le goût est divin et les essais d’utilisation avec des poires en conserve ou avec mon séré maigre maison sont à la hauteur. Je suis aussi assez contant de l’étiquette,  il ne reste maintenant plus qu’à calculer les prix…

Sirop de safran MG_4226-800x6001

D’autres produits sont déjà en préparation et je vous en parlerai dans les prochains articles !

Travaux de printemps

C’est reparti pour le désherbage de printemps. Heureusement, les heures de labeur fournies ces trois dernières années portent leur fruit de façon spectaculaire. Trois années à éviter que les plantes indésirables arrivent à former des graines et je me retrouve maintenant avec une parcelle quasiment propre. Trois autres éléments ont contribué à ce résultat. Premièrement, une grande partie du champ à une végétation si dense que plus rien n’arrive à pousser dessous.

Travaux de printemps Feuilles-crocus-640x480

Deuxièmement, les endroits moins fournis ont bénéficié de la couverture de la Valériane ou doucette sauvage. Elle était apparue déjà l’année de plantation des crocus et je l’ai laissée venir en graines pour la ressemer sur toute la parcelle. Pour l’instant je dirai que c’est la plante idéale pour couvrir le terrain en période de végétation du crocus. Comme lui, elle pousse en fin d’été, est en végétation tout l’hiver, fleurit tôt au printemps, sèche et se ressème à la fin de celui-ci. Je peux donc la préserver jusqu’à la fin de son cycle sans qu’elle ne gène le moins du monde la culture. Il y en a tellement qu’elle fait son effet malgré l’abondant prélévement sous forme de salade.

Doucette-640x480

Troisièmement l’effet de paillage du « BRF (bois raméal fragmenté) » élimine également la possibilité de germination d’un grand nombre d’advantices, tout en fertilisant la terre et en préservant l’eau du sol. Ce dernier bienfait du « BRF » n’est pas négligeable puisque ce début de printemps semble pareil aux deux derniers, très très sec.

BRF 

Tout ceci a demandé beaucoup de travail et en demande encore, ça aurait été beaucoup plus facile à coup d’engrais chimiques et autres pesticide. En travaillant avec la nature il faut souvent plus de temps pour voir les résultats mais c’est autrement plus valorisant. 

C’est parti pour la récolte 2011

Depuis quelques jours les premières feuilles faisaient leur apparition et ce matin, 23 septembre, les deux premières fleurs sont sortie. C’est donc parti pour notre troisième récolte de safran. Ce sont les cormes plantés en 2009 qui fleurissent en premier.

Ceux plantés cette année sont plus tardifs, c’est très bien, ça espacera un peu la récolte et ça me permet de terminer le désherbage.

Comme l’année passée, la doucette sauvage à poussé et on a déjà pu préparer de délicieuses salades. Les épargner complique un peu le désherbage mais une fois dans l’assiette…on oublie tout.

Pendant la période de dormance des crocus, les haricots semés en juin ont bien fait leur travail de couverture, empêchant les plantes indésirables de germer. Il nous ont également bien occupé pendant tout l’été pour la récolte. Entres haricots secs et surgelés on a de quoi passer l’hiver Cool. Ils ont également fait des heureux parmi toutes les personnes de notre entourage qui ont participé à la récolte.

20110923premiresfleurs2011800x600.jpg cliquer pour agrandir

12



Cuisine Facile |
mon cake à moi... |
arsouilles |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les gâteaux de Claudine
| cuisine et buffet de mika
| la Cigale Huile d'olive à S...